Les putes de Barcelone s'ennuient avec le confinement

les putes de barcelone s'ennuient avec le confinement

On parle du processus de déconfinement qui permet aux enfants de sortir depuis hier dimanche, i que certaines entreprises ou secteurs ont commencé à ouvrir leurs portes petit à petit, mais personne ne parle des putes de Barcelone.

C'est logique puisque ce secteur - à mon avis l'un des plus fondamentaux pour l'être humain - est censé faire partie des loisirs, et bien sûr, chaque fois qu'elles peuvent retourner travailler, la vérité est que maintenant toutes les putes de Barcelone s'ennuient plus que jamais et sont sur le point de sauter par la fenêtre.

Nous savons déjà, que certains ont cherché des solutions à travers les réseaux et les webcams, mais les traditionnels sont dans leurs maisons comme si elles avaient dans leurs zones intimes un grand cadenas ou une serrure comme à l'époque médiévale, donc elles ne peuvent rien faire. Et elles doivent travailler parce que personne ne les sauve ou ne leur met un ERTE, un ERE ou la mère des tomates.

Beaucoup sont déjà à l'agonie et la preuve est le message qu'elles m'envoient désespérément parce qu'elles n'ont pas d'argent et ont besoin de travailler. J'essaie de les calmer et de leur transmettre au moins un bon espoir. Comme eux, il y a aussi les milliers et les milliers de clients qui, ne pouvant pas avoir de relations sexuelles avec eux, doivent se débrouiller seuls, mais messieurs, ce n'est pas la même chose. Peut-être qu'un jour, parce que vous n'avez pas le temps ou parce que la femme est en garde et que vous ne pouvez pas quitter la maison, vous devez trouver votre propre solution, mais presque plus de 40 jours ?... Ça fait longtemps, et ils sont aussi nécessiteux qu’elles.

Cependant, la vérité est que les putes de Barcelone ne peuvent plus le supporter et j'ai peur que plusieurs d'entre elles ne sortent de l'isolement et fassent ce qu'elles doivent faire pour gagner de l'argent et c'est que cette histoire de coronavirus dure vraiment trop longtemps et qu'avec des mesures de protection suffisantes, c’est sûre que les pauvres putes pourront sûrement travailler. La question est la suivante :

 Et c'est que cette histoire de coronavirus dure vraiment trop longtemps et qu'avec des mesures de protection suffisantes, c’est sûre que les pauvres putes pourront sûrement travailler.  La question est la suivante : Si les employés des marchés travaillent, les travailleurs de la construction travaillent, les autres industries travaillent - tous avec une protection de la santé - parce que les travailleurs du sexe ne le font pas, si ce qui doit être couvert est la zone de la bouche et non pas précisément celle qu'elles utilisent pour leur travail ? 

Si les employés des marchés travaillent, les travailleurs de la construction travaillent, les autres industries travaillent - tous avec une protection de la santé - parce que les travailleurs du sexe ne le font pas, si ce qui doit être couvert est la zone de la bouche et non pas précisément celles qu'elles utilisent pour leur travail ? 

C'est là que je m'arrête.


Passion pour une escorte à Barcelone

En tant qu'amoureux des belles femmes et surtout des professionnelles du sexe, depuis que je surfe sur Internet à la recherche de rendez-vous depuis longtemps, je ressens une immense envie de pouvoir rencontrer une escorte à Barcelone en particulier. Actuellement, elle s'appelle Amanda, bien qu'elle ait eu plusieurs noms, tous nom de guerre, bien sûr - mais le plus important est qu'elle utilise toujours les mêmes images et si elles correspondent à la réalité, la vérité est qu'elle est la femme de mes rêves et le de beaucoup. Elle se décrit comme une fille organisée et propose une rencontre inoubliable totalement relaxante. Il offre également la possibilité de prendre quelques verres, une fête blanche ou tout ce que vous voulez ou avez besoin. D'après ce que vous pouvez voir, la marche est également forte et plus il y a de canne à sucre, mieux c'est pour moi. Dans les vieilles publicités, elle est toujours apparue seule dans son appartement, l'escorte indépendante typique de Barcelone, mais actuellement elle le fait aussi avec un ami, qui est très bon à voir, ce qui implique des services tels que des trios, des duplex, des lesbiennes, etc. Si elle me place déjà au sommet comme ça, imaginez deux du même prototype, sans doute un fantasme à un autre niveau. Revenant à Amanda, qui est celle qui m'occupe d'heures de réflexion, je suis maintenant prête à avoir cette rencontre que j'ai tant désirée et que je veux réaliser. J'espère que lorsque j'arriverai au rendez-vous je trouverai une jeune femme au moins similaire à celle des photos sur internet, sinon ce serait décevant. Mon intuition me dit que ce sera un choix accepté et si elle fait tout ce qu'elle annonce, elle deviendra l'escorte préférée à Barcelone. Le temps aura le dernier mot et bien sûr je raconterai à tout le monde comment cela s'est passé dans cette nouvelle aventure plutôt passionnée.

Je retrouve mon escorte préférée à Barcelone

Hier, c'était l'un de ces jours où vous vous réveilliez en voulant avoir une bonne réunion ou un rendez-vous avec une fille et avoir des relations sexuelles. Comme je suis "plus seul qu'Una", j'ai dû aller en ligne pour chercher une escorte à Barcelone. Dernièrement, elles sont devenues mes copines d'heure en heure et bien que je ne fasse pas partie de celles qui varient habituellement, je dois m'adapter à ce qui est disponible et plus en ces temps de pandémie. Je suis donc entré dans l'un des portails d'escorte les plus importants de Barcelone et ma plus grande surprise a été de retrouver l'une de mes ex-copines pendant des heures, elle n'était ni plus ni moins que Fernanda, une super belle vénézuélienne que j'ai rencontrée dans l'un des les locaux de Haima et maintenant en raison de la situation travaille en tant que pigiste dans un appartement. Je l'ai appelée instantanément, sur le téléphone qui est venu dans l'annonce et elle m'a répondu, quand elle a entendu ma voix elle était très contente de m'entendre et de savoir que je voulais un rendez-vous avec elle, - bien sûr la joie je ne pense pas C'est à cause de moi, plutôt pour ce que j'aurais à payer - mais bon, une fois que j'ai connu les nouveaux tarifs et que ses services avec moi seraient les mêmes que d'habitude, je me suis mis au travail et je suis allé me ​​doucher. Cherchez un nouveau caleçon, ainsi que des vêtements pour donner une bonne image, le meilleur parfum que j'ai, et comme je suis un gentleman et un romantique des rares restés sur le chemin, je lui ai acheté une fleur et l'ai pris comme un présent et un souvenir de ce cadeau. Pendant toutes ces heures de ce rendez-vous magique, mon escorte préférée à Barcelone était encore une fois cette petite amie pendant des heures qui vous plaît et vous rend heureux, et c'est ce qu'est la vie, disent-ils, non, des petits moments et des détails. J'ai donc déjà un moyen de continuer à vivre ces moments et avec qui lors de ces rendez-vous pendant des heures.

Une rencontre très chaude avec une escorte à Barcelone

Le jour est venu où je ne pouvais vraiment plus supporter l'envie de baiser, et comme c'est déjà une coutume ou plutôt la seule option, je suis entré dans les pages de contact et j'ai commencé à chercher une escorte à Barcelone qui me conviendrait. car en jouant, j'allais avoir le luxe de m'amuser à tout prix. Je suis entré dans l'un des portails les plus connus et il y avait l'idéal de mes pensées, un vénézuélien aux courbes impressionnantes avec de gros et beaux seins (fabriqués mais ce n'est pas grave) et un cul qui va de soi, avec une petite taille et avec un visage de poupée. Je l'ai appelée bien sûr et en 45 minutes, elle sonnait déjà à sa porte. Son nom Natasha, environ 24 ans, revenons-y, elle m'a ouvert très gentiment et souriant et m'a invité à entrer dans la pièce. D'après ce que j'ai pu voir, c'est une fille très propre et elle m'a invité à prendre une douche. Après cela, elle s'agenouilla devant le lit et commença par un français naturel luxueux, me regardant toujours dans les yeux et dans un plan sensuel avec ses lèvres charnues et douces. Apparemment en tant qu'escorte à Barcelone, elle avait déjà mesuré le temps et s'est arrêtée pour aller au lit pour continuer la tâche, elle m'a laissé goûter ses gros seins et avec une grande délicatesse je pouvais les goûter. De là, nous avons commencé les rapports sexuels normaux avec le missionnaire typique, mais je ne pouvais pas finir sans voir ses gros fesses devant moi, alors nous sommes allés en position de chien et en quatre j'ai continué avec ces grosses fesses qui me frappaient, avec beaucoup d'enthousiasme pour finir le travail sur ses seins sans aucun problème. Après une autre douche, quelques adieux baisers et caresses et je suis rentré chez moi très satisfait. Bien sûr j'ai déjà marqué mon prochain rendez-vous avec elle, car sans aucun doute une escorte à Barcelone comme elle n'en avait pas trouvé et pourquoi en chercher plus?